dans Développement durable - Garçon Français

Fins de série, qu’en faisons-nous ?

Cet été, une loi française est entrée en application afin d’interdire la destruction des invendus non alimentaire : la loi anti-gaspillage. Ces textes furent votés, notamment pour éviter l’absurdité de détruire des vêtements neufs, plutôt que de les écouler dans des filières spécialisées.

Quelle est notre approche pour les fins de série ou les produits défectueux ne répondant pas à nos critères de qualité ?

Toutes les fins de série sont proposées, sur notre site Internet, durant les deux périodes de soldes en janvier et en juin. Les articles qui n’auraient pas été vendus durant les soldes, sont automatiquement proposés à notre magasin d’usine à Troyes lors de deux braderies annuelles. De ce fait, aucun produit n’est jamais détruit, il trouvera toujours un acquéreur.

Chaque produit que nous proposons à notre clientèle doit répondre à des critères stricts de qualité. Pour ce faire, différents points de contrôle sont effectués lors des étapes de fabrication, afin d’écarter ou réparer les éventuels défauts. Tous les sous-vêtements ou autres vêtements présentant un défaut non réparable sont automatiquement écartés de notre circuit traditionnel de distribution. Ceux-ci sont alors stockés dans l’attente de la braderie annuelle. Ils sont proposés à nos clients à des tarifs très avantageux.

Chez Garçon Français, jamais aucun produit n’est jeté à la poubelle. Plus qu’une politique commerciale, ce serait un non-sens écologique de détruire nos fins de série ou nos produits défectueux.

Rendez-vous sur la page FaceBook de la boutique de Troyes, pour connaître les dates des ventes annuelles.